Blogue | Comment se déroule une rencontre de coaching?

  • 24
    avril2014
  • Comment se déroule une rencontre de coaching? par Izabel Coutu |

Le coaching est essentiellement une démarche de co-création. Pour arriver à créer quelque chose qui fasse du sens pour le client, voici les grandes étapes d’une rencontre de coaching.

L’état de mon client

Je prends quelques minutes pour prendre conscience de l’état dans lequel le client arrive à sa rencontre de coaching. Souvent c’est le stress, la pression, l’inquiétude qui domine, je trouve important de permettre à mon client de se déposer, de prendre quelques respirations, de se rendre compte qu’il est dans mon bureau afin que celui-ci ait accès à toutes ses ressources mentales, émotionnelles et physiologiques pour vivre sa rencontre.

La demande de coaching

C’est ici que j’aide le client à formuler et préciser ce sur quoi il veut porter son attention pendant la rencontre.  C’est une étape importante pour formuler un objectif spécifique de rencontre qui se rattache aux objectifs généraux du client qui furent fixés lors de la prise de mandat de coaching. Ceci nous aide à garder le focus.

Les indicateurs de réussite

Je demande au client à quoi il saura que cette rencontre a fait une différence pour lui ? Souvent les indicateurs sont nommé en terme de « nouvelles pistes de solution », « prise de recul pour mieux comprendre ma situation », « mettre des mots sur ce qui me préoccupe », une stratégie pour faire face à un enjeux, etc.

Les règles relationnelles

Je m’entends avec le client sur la façon dont il souhaite que je lui sois utile pour atteindre son objectif de rencontre. Parfois celui-ci à besoin d’écoute non-jugeante, ou d’être confronté sur sa part de responsabilité dans une situation ou de mettre de la structure autour d’un projet, etc. Nous appliquons aussi la règle de méta-communication. Celle-ci étant qu’à tout moment, nous pouvons communiquer sur ce qui se passe entre nous dans la relation de coaching. Ce processus itératif  qui s’appuie sur le travail en parité, permet de remettre en question nos façons d’être et de faire mutuelles et de faire des ajustements en cours de route.

L’exploration

Selon la demande du client, différentes techniques de coaching sont ici mise à contribution. Parmi elles, l’écoute, la reformulation, le questionnement, les jeu de rôle, le dessin systémique, le déplacement dans l’espace. Ici, les possibilités sont infinis ! Je m’appuie beaucoup sur ma créativité, mon intuition et sur mon observation de ce qui est en train de se passer pour le client pour choisir mon angle d’intervention.

La cueillette des apprentissages

De l’exploration émerge naturellement des prises de consciences, des apprentissages, des nouvelles façons de voir une situation.  Le fait de les nommer et de les reconnaître permet au client de les ancrer et de les ajouter à ses ressources.

L’engagement à se mettre en action

Le gros du travail en coaching se passe entre les rencontres car c’est dans son contexte de vie professionnelle que le client expérimente les idées et stratégies qui ont émergé de la phase exploratoire. Je m’assure que le client reparte avec des actions concrètes. Lors de la rencontre suivante, nous revenons sur ces engagements et regardons ce qui a été fait ou non. S’ensuivent d’intéressantes conversations et le cycle d’apprentissage est remis en branle.

Le bilan de la rencontre

Dans cette étape finale, je refais le lien avec la demande de départ, les indicateurs de réussite et les règles relationnelles que nous avions formulés. Ceci nous permet nous mettre en mode « amélioration continue » et de vivre le principe de co-responsabilité qui est fondamental pour la bonne marche d’une relation de coaching.

Archives